Continuez à viser haut !

[ Source : lesgoums.blogspot.com ]

Michel Menu est parti le lundi 2 mars pour son dernier Raid vers le bivouac éternel.

Michel s'en est allé retrouver Madeleine en son dernier Bivouac, le plus Beau, celui qu'il espérait envers et contre tout. Jusqu'à ces derniers jours, il n'aura cessé d'accueillir à sa table scouts et Goumiers de tous horizons, fidèles entre les fidèles ou anonymes venus se mettre à son école.

 

Son retour au Père marque la fin d'une vie faite de cent autres. Tour à tour éducateur, évadé et résistant, pilote d'avion et parachutiste,  commissaire SDF et scoutmestre de concert, père de cinq enfants, membre fondateur de la Guilde européenne du raid, fondateur des Goums et inventeur de la méthode Raider, ingénieur conseil et docteur es-lettres, montagnard et Vendéen fidèle, serviteur et marche-devant au cours de plus de 150 raids Goums... 

 

2.000 raids, 15.000 Goumiers et combiens de Raiders ? Ses fils et filles sont nombreux.

 

La grande famille des Goums est orpheline de son fondateur mais bien vivante des milliers de jeunes qui marchent avec elle depuis tant d'années. Combien d'entre eux y ont-ils trouvé... leur bonheur ? Dieu soit béni pour la vie de notre Vieux Goumier et ses fruits innombrables, pour tant de feux allumés en haut des collines et dans les cœurs d'une jeunesse en quête d'unité. Que le Seigneur l'accueille en son dernier Bivouac, dans ce camp de repos et de joie, où Il a dressé sa tente et la nôtre pour toute l'éternité.

Témoignage

Michel Menu nous a quitté hier soir, le 2 mars 2015, pour son dernier raid, le plus difficile, le plus long, le raid qui amène le plus loin. Michel à aimé la vie jusqu’à la fin, il s’est battu contre la maladie avec le courage que nous lui connaissons, il nous a encouragé jusqu'à tant qu'il a de la voix pour parler. Sa vie à été pleine. Pleine d'amour pour Madeleine, pour sa famille, pour ses amis, pour le scoutisme, pour les Goums. Il a été un Homme. Un homme exigeant. Un homme qui à marché la tête haute sur la terre. Il a allumé un feu dans nos cœurs, il nous a appris le goût du désert, de la vérité, des grands espaces, de l’infini, de l’éternel. Ce fut un grand privilège de partager un morceau de notre route avec lui. Nous rendons grâce à Dieu pour cette belle vie, qui a traversé avec dignité et intelligence les plus grands défis et difficultés de nos temps. Merci Michel, merci, merci et encore merci. Prends garde de tes petits Goumiers maintenant que tu es parmi les étoiles.

 

Roberto Cociancich
Le Vieux Goumier

 

***

Hommages rendus sur Internet.

Un article dans Le Figaro.

Tags: 
Vidéo: